Flore

La réserve naturelle de la Bassée est connue et reconnue pour sa richesse floristique :  636 espèces ont été recensées dont 64 sont considérées comme patrimoniales du fait de leur rareté et leur vulnérabilité à l’échelle nationale et régionale. Cette richesse floristique correspond à 45% de la flore d’Ile de France.

La prairie humide est le milieu naturel qui compte le plus grand nombre d’espèces remarquables : Violette élevée (Viola elatior), Gratiole officinale (Gratiola officinalis), Ail anguleux (Allium angulosum), Inule britannique (Inula britannica), Œillet superbe (Dianthus superbus), Orchis des marais (Orchis palustris), Sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis)….

Sur les secteurs les plus secs, il n’est pas rare d’observer des orchidées sauvages aux formes très variées. Si elles sont le plus abondant dans les jachères ou sur les pelouses sèches, on peut également les rencontrer en forêt avec l’Orchis pourpre ou la Listère ovale ainsi que dans les prairies humides où la seule orchidée protégée a été recensée: l’Orchis des marais (Anacamptis palustris).

D’autres espèces protégées se retrouvent dans les milieux aquatiques ou amphibies comme l’Utricule citrine (Utricularia australis), la Renoncule grande Douve (Ranunculus lingua), la Gesse des marais (Lathyrus palustris), le Flûteau fausse renoncule (Baldellia ranunculoides)….Les boisements alluviaux comptent également des espèces d’intérêt. On y observe notamment la Vigne sauvage (Vitis sylvestris), une espèce de liane rare et protégée au niveau national dont la population au cœur de la réserve est l’une des plus importantes d’Europe.

Dianthus Superbus

Dianthus Superbus

vigne-bois-cheneviere